:
Affichage des articles dont le libellé est Plusss. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Plusss. Afficher tous les articles

lundi 16 novembre 2015

Paris tu dois te relever

Paris je ne te connais que succinctement et pourtant... 
Moi aussi je ressens ce besoin d'écrire, de parler du 13 Novembre 2015. 

Je me suis couchée vendredi soir exténuée à 21h. J'ai passé une nuit merveilleuse d'un sommeil profond, comme un bébé. A mon réveil des messages sur mon téléphone "as tu vu?", "Tu sais ce qu'il se passe à Paris?", " Ils sont malades", "Ca craint, "Ca fait peur". 

Mais qu'est ce qu'il avait bien pu se passer pendant cette nuit qui m'avait été si douce ?

Pas besoin de remuer ciel et terre pour être informée, j'allume la radio, édition spéciale sur toutes les stations. Progressivement je comprends l'ampleur du dégât , cette ignominie qui a eu lieu [Ils sont revenus]! J'écoute, je regarde des vidéos, je contacte mes connaissances demeurant à Paris. 
C'est horriiible, trop de morts, trop de victimes, trop d'innocents.

Aucune personne de mon entourage n'a été blessée ou pire. Mais j'ai ressenti comme si tel avait été le cas.

Je vis à plus de 750km de Paris, la distance n'a cependant pas empêché la douleur. Parce que c'est la France qui a été attaquée, parce que ce sont des Hommes qui gratuitement ont été tués, parce que ce sont nos valeurs qui ont été bafouées ! Voilà pourquoi, que l'on soit à Paris où ailleurs, nous sommes si sensibles à cette barbarie. Et c'est pour ces mêmes raisons que la douleur est universelle, que tous les pays témoignent de leur compassion, de leur soutien. 

Le samedi matin je suis allée courir avec une amie, en voiture à la radio une jeune femme de 23 ans racontait comment elle avait expliqué à sa petite sœur de 10 ans ce qu'était le térrorisme. J'avais les larmes aux yeux, mais hors de qustion de laisser couler car dans peu de temps j'allais rejoindre mon amie alors on reste fort et on se contient. Le samedi soir j'ai voulu moi aussi témoigner de mon soutien aux familles et à la nation. J'ai pour cela disposé à ma fenêtre une bougie. Le dimanche j'ai passé ma journée à regarder 66 minutes, TF1, BFM, impossible de lâcher mon téléphone, la radio, TV. Tout ce dont j'avais besoin était de rester chez moi, cloîtrée, à l’affût de la moindre information, image, vidéo. Je n'ai perdu personne et pourtant j'étais, je suis en deuil. Lundi c'était trop, j'ai laissé couler les larmes. Je me suis habillée en noir pour la journée. J'aurai tout donné pour que l'on repousse l'arrivée du lundi, pas maintenant, pas déjà, c'est trop tôt, je ne suis pas prête, mais la vie continue, les jours avancent et il faut rester sur les rails. 

Lundi soir j'avais cours de Zumba (cours obligatoire dans le cadre de mes études) j'y suis allée. Cela faisant énormément de bien de s'aérer l'esprit, on danse, on rigole. Puis je rentre et finalement je suis dans le même état qu'avant le cours. Non je n'oublie pas ce qui vient de se passer ce weekend. Cela m'affecte beaucoup. Pourquoi ? Je n'ai pas de réponse. Qu'est ce qui me met dans cet état ? Le nombre de victimes ? Cette solidarité universelle extrêmement émouvante ? Cette haine contre ces monstres malades ? Je ne sais pas. Et malgré cet état pourtant il faut avancer, se battre, montrer que l'on n'a pas peur. 

Quand je vois sur les réseaux sociaux des personnes qui prennent des selfies, ou qui racontent ce qu'elles ont fait de leur journée, je suis admirative, je me dis c'est bien elles vont de l'avant, mais pour moi c'est encore trop tôt, je n'ai pas envie de sourire, pas envie d'aller en cours, pas envie d'aller courir et chaque instant j'y pense, Pourquoi ? Comment ?  Pourquoi des civils ? Vais je me réveiller ? 

Mais il faut se rendre à l'évidence nous sommes en guerre. Comment est ce possible en 2015 ? Mais quelqu'un que j'aime de tout mon cœur dit tout le temps "pas étonnant qu'il y ait des guerres sur terre rien qu'entre frère et sœur vous vous battez tout le temps ". 

Lorsque je me pose cette question quelque chose me redonne de la force cependant, c'est l'unité du pays ! Tout le monde oublie ses petits problèmes quotidiens et superficiels pour laisser une large place à l'amour et l'entraide. Il est visible partout, minute de silence,  réseaux sociaux, sur facebook toutes les photos de profils sont les mêmes, ornées du drapeau tricolore, la Marseillaise qui retentit ça et là, et un message qui revient L'union fait la force

Pour terminer, ceux qui ont tendance à l'oublier, pensez à dire à ceux que vous aimez combien vous les aimez, car demain quand ils seront partis pour telle ou telle raison, il sera trop tard. Vous pourrez simplement vous ruminer nuit et jour je veux lui dire je t'aime

Paris nous t'aiderons à te relever, nous les Français mais aussi tous les pays qui partageons les mêmes valeurs


samedi 23 août 2014

Voyage au Congo


Je suis rentrée tout juste hier de mon voyage du Congo :D , où j'allais pour la première fois.

Je vais partager avec vous l'expérience de ce voyage. 

jeudi 10 juillet 2014

Y goutter c'est en redemander


Article né d'un défi, pari par un ami (Clément G) qui ne connaissait pas les muffins. Alors pour tous ceux qui ne connaissent pas, voici un petit en-cas, pique nique, simple mais exquis à base de muffins.
Le muffin est une sorte de pain que l'on peut utiliser aussi bien pour un repas salé que sucré. Généralement je l'utilise plutôt pour du salé, accompagné de tranches de fromage (style leerdammer en tranches prédécoupées) et de charcuterie, souvent du salami

Le paquet se présente comme ceci


A savoir qu'il existe aussi bien des muffins blancs que complets tous deux vendus par lot de 4.
Ou les trouve t on ? Dans les grandes surfaces au rayon pain, pain de mie etc

Voilà à quoi cela ressemble: de petits pains ronds et épais:



Que j'associe donc avec du salami et ici des tranches de gouda (fromage):

Pour plus de craquant et de saveur je coupe le muffins en deux, je le mets au grille pain et hop le tour est joué, il reste moelleux à l'intérieur et croustillant à l'extérieur miaaaaaaaam !!!


Voici le résultat


Il ne reste plus qu'à déguster ;)

mardi 29 avril 2014

#Rira bien qui rira le dernier#








  • Rira bien qui rira le dernier
  • Tel est pris qui croyait prendre  
  • Tel croit avancer qui recule
  • N'est point trompé qui se sait trompé 
  • Tout gredin rencontre un pire gredin (Aristophane)

dimanche 27 avril 2014

C'est bon à savoir : astrologie

Classement complet de l’infidélité selon le signe astrologique :

1- Sagittaire : 16%
2- Verseau : 15%
3- Gémeaux : 13%
4- Capricorne : 11%
5- Bélier : 9%
6- Cancer : 8%
7- Taureau :7%
8- Balance : 5%
9- Lion :5%
10- Vierge :4%
11- Poisson : 4%
12- Scorpion : 3%

Petit article délire oui oui :)